Il fut un temps où la chanson italienne était synonyme de grands talents comme Luciano Pavarotti , Lucio Dalla ou bien Massimo Ranieri…  Mais les temps ont bien changé , nous sommes en 2012 alors nous devons dire Bonjour aux jeunes italiens et plus précisément  aux jeunes napolitains qui font figurent d’idole dans leur Campanie natale.

En effet, depuis peu le phénomène des enfants-chanteurs provoque en Italie une véritable ferveur, et tous les jeunes italiens fredonnent à tue- tête dans les ruelles napolitaines ces paroles prônant les premiers baisers et les premiers amours.  Les mariages se font même autour de ces musiques enfantines portées par le rythme de la tarentelle et l’innocence de l’interprète.  Un succès des plus complets !

Cependant, certains de ces jeunes nouveaux talents sont sous la tutelle de la mafia.  Il est à noter que la mafia a suivi la montée en puissance de ces « baby cantanti » et a su en tirer profit en gérant l’entière discographie locale. Ces jeunes chanteurs se doivent alors de vanter la vie à l’intérieur de la Cosa Nostra . Un véritable business s’est créé. Hélas, ces enfants s’imposant de faire vivre leur famille ancrée dans une misère insurmontable,  liée aux problèmes économiques du sud de l’Italie, peuvent ainsi s’offrir le rêve d’une vie meilleure.

Le tableau n’est pourtant pas si noir ! En Italie, sachez-le, s’il existe un « dark side » il y a toujours un aspect bien plus léger et comique, surement hérité de la Commedia dell’arte.   Ces jeunes artistes aux faux airs de Justin Bieber ont un style bien trempé  à la sauce italienne qui ne peut que nous faire sourire.  L’exemple le plus frappant est sans doute celui du petit   Lucio Vario  qui par l’intermédiaire de sa chanson, présente et rappelle pour certains, les joies de la nourriture ! Le panino, la pizza ou bien la glace à l’italienne tout y passe. Soulignons tout de même que cette chanson ayant pour titre « Mi piace la Nutella », autrement dit «  j’aime le Nutella » aura été une excellente publicité à la fameuse pâte à tartiner !

Alors petits et grands je vous laisse à votre curiosité musicale et bonne dégustation !