Les marronniers de l’été sont là : « Enfilez votre maillot de bain avec trois kilos en moins » ! Des accroches prometteuses qui attisent au moins notre curiosité, au mieux notre porte-monnaie. Femme Actuelle promet même de nous faire plaisir en continuant à manger un peu de tout (photo de cupcake chantilly à l’appui !). Mais ces régimes… à quoi ça mène ? 

Les journalistes l’ont bien compris, après un hiver cachées sous nos gros manteaux, nos collants et nos pulls XXL, quand le mois de mai s’annonce on sort nos shorts et débardeurs des placards. Mais comment penser jambes à l’air sans s’imaginer le jugement des gens sur notre silhouette, plus facilement perceptible sans toutes ces couches de vêtements ? C’est là que les magazines tentent de nous porter secours en nous promettant que grâce à eux, tout va changer : ventre plat, jambes fuselées, poignées d’amour envolées ! En somme, du rêve couché sur le papier, après ça, vous pourrez porter tout ce que vous voudrez et tout vous ira comme un gant.

Alors oui, au début, c’est alléchant, on y croit, on se dit que ce sont de vrais diététiciens qui écrivent ces “dossiers minceur”. On suit leurs conseils une semaine, voire deux… et là on réalisé qu’il faut tenir un mois ! Sans se faire un bon petit restau’ le samedi soir, sans glace confiture de lait/brownie au goûter (ben oui on a déjà mangé notre cupcake chantilly à midi puisqu’on bavait devant le placard). Pas d’écarts, c’est la règle. Pour celles qui tiendront donc un mois, et qui par chance auront perdu 3 kilos (pour chaque kilo promis il faut compter en moyenne 600 grammes de moins), le plus dur reste à venir.

corpulences

Car ce que beaucoup de personnes ignorent encore, malgré la polémique du régime « Dukan » de ces dernières années, la phase post-régime est la plus difficile. Notre corps se met en mode “famine” pendant le régime (qu’il soit de très courte à très longue durée) et dès que l’on dépasse les 1800 calories de cette diet, il décide d’emmagasiner sous forme de graisses, le « surplus ». Au cas où on décidait de lui refaire une petite blague.

Le plus important à retenir dans tout ça, c’est qu’il faut savoir équilibrer ses menus, sans se priver, sinon c’est craquage assuré au bout de quelques jours, semaines ou mois. Perdre ses habitudes est un parcours de longue haleine. Bien qu’on l’entende souvent, le plus efficace est le sport (pour rester ferme qu’y plus est !) combiné à un mode de vie sain, avec un petit excès çà et là. Dans le fond, c’est surtout une histoire de confiance en soi, alors regardez vous dans le miroir, dites vous que vous êtes belles, et emmerd** le reste !

Source : 7 mois de régime dont 3 consécutifs, courbe de poids en dents de scie. Plus jamais ! L’important c’est d'(s’)aimer.