Depuis l’arrivée des baskets minceur ou mieux encore, des baskets qui musclent vos fessiers, on voit s’accroître la population féminine adepte du style sportswear. C’est à croire que rien qu’en portant ces nouvelles chaussures, notre vie va changer.

Il faut avouer que la publicité pour les Reetone nous vend du rêve. En effectuant les mêmes tâches quotidiennes, la belle brune à l’écran se sculpte un fessier en acier rien que par l’action de ses nouvelles baskets. Dès lors, on a vu s’immiscer ces chaussures magiques, dans la vie de centaines de femmes. Mais porter des baskets à toutes les sauces, ça peut rapidement tourner en fashion faux-pas. On peut citer entre autres, le combo robe légère/baskets de sports (exclues les  sneakers en tout genre, devenues LES chaussures de ville par excellence. On les évitera d’ailleurs pour le footing, la plupart d’entre elles étant loin d’être adaptées). Sans oublier que les baskets minceur, ça nous rappelle un peu ça.

Ces derniers temps, on voit donc déambuler de plus en plus de jeunes femmes habillées en tenues de fitness : leggings/top fluo/baskets (les fameuses). Comme si faire semblant d’être sur le point d’aller faire du sport devenait à la mode. À moins qu’elles ne se soient toutes décidées de s’y mettre vraiment. Difficile à croire quand on en voit certaines, en tenues, en train de faire leurs courses à la pause déjeuner ou au fast-food avec leurs enfants. Ou alors serait-ce simplement une manière détournée de porter un vêtement moulant sans en avoir l’air ? Le mystère reste entier, et pour ma part, vous pouvez être sûres de ne jamais me voir porter mes Reebok tennis des années 2000, autrement que pour aller jogger !

Photo : L’alliance parfaite #solesinmyunierse