Vous avez sans doute entendu parler de la scène de Basic Instincts rejouée par l’auto-proclamée one-woman show Nabilla Benattia (cf son intervention brillantissime dans le Grand Journal !)

emma

 

Alors culotte transparente, couleur chair ou encore « effet ticket de metro », nous ne le saurons jamais mais parlons plutôt de l’aspect fashion de cette pratique. Car Nabilla l’a peut-être fait pour qu’on parle d’elle mais mesdames il faut se l’avouer, combien de fois avons-nous rêvé d’ôter nos sous-vêtements sous une robe trop moulante de façon à avoir l’air parfait ? Cette robe fourreau un poil transparente sans être trop vulgaire, qui met en valeur vos hanches de rêves. Pourquoi la laisser au placard quand on sait qu’elle fait craquer les hommes les soirs de cocktails en talons hauts ?

Non, non, mettez vos préjugés de côté. On n’a pas besoin d’être une prostitué ou une tueuse en série pour tomber la culotte. Il faut savoir oser parfois. Et il faut avouer que se balader sans culotte c’est se sentir libre, comme quand on était petite les fesses à l’air sur la plage (enfin, j’imagine, je ne vais pas me la jouer Métaphysique des Tubes non plus). Et puis ce n’est pas parce qu’on n’a pas de culotte qu’on va se la jouer Sharon Stone, (ou devrais-je dire, Nabilla Benattia) à croiser/décroiser les jambes à tous bouts de champs.

Parce que mesdemoiselles je vous le rappelle, la clé de la réussite d’un style parfait c’est la subtilité. Cette dernière nous fait gravir monts et sommets ! Enfin, il ne faut pas exagérer, mais c’est toujours dans la subtilité que s’exprime la classe et la distinction. A bas la vulgarité et le show off, la clé du succès repose dans le suggestif. La mode c’est comme l’amour, moins on en dit, plus on a envie d’en savoir. Et comme l’a si bien dit Emma Watson ‘Less is more‘. Alors faites en des tonnes, sans le montrer, mettez l’accent sur le petit détail qui vous fera discrètement remarquer et vous vous en verrez récompensée.

Exit la fausse gaffe à la Benattia : « Oups j’ai pas de culotte et je viens de décroiser mes jambes devant la caméra alors je mets ma main discrètement comme si personne n’avait rien vu et qu’en fait j’ai fait exprès ». Nous ne sommes pas chèvre très chère.