le 8 mars est devenu la « Journée des droits des femmes ». Une avancée notoire pour la société au XXe siècle. La touche féminine de Radio Life s’appelle Thélise Rocquin. Ses articles engagés sont parmi les plus lu de nos internautes. Portrait.

Thelise RocquinPuisqu’il est question de la journée de la femme, autant mettre à l’honneur celle de la rédaction. Thélise Rocquin nous accompagne depuis un an, jour pour jour. Arrivée timidement, cette militante dans l’âme dépeignait déjà les réalités d’une société machiste aux procédés de séduction quelque peu tordus , notamment la drague des hommes dans la rue. Oui messieurs, la journée de la femme, elle la prend au sens propre et c’est ainsi qu’elle marque son territoire. Une vocation plus revendicative que festive qui n’est pas le remake de la saint Valentin. Sa voix douce mais ferme lui confère une autorité naturelle qui se ressent dans ses textes.

Thélise garde le cap de sa détermination et l’assume. La parité entre les hommes et les femmes est un sujet qui lui tient à coeur mais aussi les causes animales. En effet, elle a fait le choix de ne manger aucun aliment issue d’autres être vivants. Elle est végétarienne (et vit avec un chat mais là n’est pas la question). Comment illustrer ses oeuvres ? Thélise est passionnée de photographie, et de mode. C’est donc armée de son appareil photo qu’elle arpente les rues de Belgique à la recherche de scènes abstraites ou impressionnistes.

>>>>>>>>>>>>>>LIRE LES ARTICLES DE THÉLISE<<<<<<<<<<<<<<<