Le concours de beauté sera-t-il impacté ? Les internautes s’inquiètent.

Miss-France-2014-TF1

La réforme territoriale annoncée lundi soir par le Président de la République François Hollande suscite les interrogations. Le nombre de régions devrait passer de 22 à 14, à la suite de la fusion de plusieurs d’entre elles. Ainsi, la Bourgogne et la Franche-Comté sont appelées à ne faire plus qu’une, tout comme l’Alsace et la Lorraine, ou encore la Basse et la Haute-Normandie. Un redécoupage de la France qui entraîne de nombreuses inquiétudes, alors que certains barons locaux entrent déjà en résistance.

Mais une question subsidiaire pointe le bout de son nez : comment va-t-on faire pour élire Miss France ? En effet, les finalistes du concours de beauté venant de France métropolitaine sont les gagnantes des élections de miss régionales. Des concours quasiment calqués sur le découpage administratif du territoire. Tout juste trouve-t-on deux concours de miss dans certaines régions : il y a par exemple une miss Languedoc et une miss Roussillon, ou encore une miss Provence et une miss Côte-d’Azur. A l’inverse, en Normandie, la fusion annoncée est déjà une réalité, puisqu’il n’y a qu’une seule miss normande !

Carte-de-France-Miss-capture-TF1

Au total, la métropole envoie 25 finalistes au concours Miss France, à comparer avec les 22 régions françaises. Les huit autres miss sont élues dans les territoires d’outre-mer. La fusion des régions pourrait-elle alors mettre à mal cette savante organisation ? Sylvie Tellier, directrice générale de la Société Miss France, ne s’est pas privée de surfer sur la vague. Sur Twitter, l’ex-miss a demandé aux internautes s’ils étaient favorables à une adaptation du concours à la réforme territoriale :

Sources: Europe 1