Si vous avez vu la nuit des Oscars du dimanche 28 février dernier, vous avez sûrement entendu le cultissime « Fight the Power » de Public Enemy utilisé lors de la diffusion du show et de la prise de parole de Chris Rock.

Chuck D, rappeur et membre emblématique du groupe Public Enemy, l’un des pionniers du rap west coast a eu vent de ce qu’il s’est passé aux  Oscars. Cette année, la 88e cérémonie de remise des prix du cinéma américain était dans la tourmente, à cause d’une polémique autour de la non sélection d’acteurs et artistes noirs dans les nommés. Jada Pinkett Smith avait même décidé de boycotter la cérémonie et le maître de cérémonie Chris Rock s’y est donné à coeur joie pour dénoncer avec humour ce racisme hollywoodien.

C’est sur twitter que Public Enemy a réagit à travers l’un de ses membres fondateurs Chuck D. Il a souhaité clarifier le sens de la chanson devenue culte « Fight The Power ». « Ce titre est au-delà de moi ou du groupe. L’idée de la chanson c’est un appel à faire changer véritablement les choses  et non pas un encouragement à faire applaudir des leaders d’opinion lors de grands discours. Combattre le pouvoir, faire le changement, demander le respect. Faites vos propres récompenses et donner aux artistes et acteurs indépendants une chance de gagner leur vie à travers leur passion. »

Puis Chuck D a donné son avis sur la cérémonie annuelle d’Hollywood. « Les Oscars c’est comme une séminaire commerciale. Si vous n’est pas dans cette industrie, pourquoi devriez-vous vous en souciez ? «