Le troisième volet des aventures de Captain America arrive le 27 avril au cinéma. Un très grand Marvel qui réjouira les fans. Garantie sans spoilers.

Il aura fallu attendre deux ans avant de découvrir Captain America : Civil War. C’est le 27 avril que le super soldat américain et une partie de ses compagnons Avengers reviennent au cinéma. Cette fois-ci, les relations entre les héros sont sérieusement mises à mal. Et deux équipes de choc se créent : celle de Captain America et celle d’Iron Man. Les frères Russo signent un film à la hauteur des attentes des fans : frénétique, mélangeant les scènes de combats et l’humour avec brio. Sans oublier d’annoncer les prochains héros Marvel. Garantie sans spoilers.

Captain America : Civil War dévoile un conflit abordé au préalable dans les comics. L’affrontement entre Captain America et Iron Man, divisés à cause des Accords de Sokovia, ce texte du gouvernement américain qui veut contrôler les super-héros pour éviter les lourdes conséquencesaprès leurs interventions. Steve Rodgers refuse de signer, en partie pour sauver son ami Bucky, l’ex Soldat de L’Hiver. En 2h20, qu’on ne voit pas passer, Marvel est à la hauteur de sa réputation.

1. Parce que c’est le « meilleur film Marvel »

On ne peut qu’être d’accord avec le premier public qui a découvert le film. Plus intense queCaptain America : Le Soldat de L’Hiver, Civil War est rythmé par des scènes de combats explosives et une réflexion in fine sur les actions des supers-héros. Les acteurs sont au sommet de leurs formes, aussi bien au niveau musculaire que sur le plan humoristique. Il y a donc tous lesingrédients auxquels Marvel nous a habitués, mais en plus spectaculaires.

2. Les arrivées de Black Panther et Spider-Man

Black Panther et Spider-Man sont les deux héros très attendus de Civil War. Le film leur permet une première apparition très réussie avant d’être les protagonistes de leurs propres films en 2018. Si Spider-Man a déçu lors de son arrivée surprise dans la bande -annonce, il sait se montrer d’emblée attachant. Interprété par Tom Holland, on découvre un Spider-Man plus jeune que celui joué précédemment par Tobey Maguire et Andrew Garfield. Quant à Black Panther, il est déjà pour certains le vrai héros du film. Rapide, agile mais aussi sage, T’Challa est le roi du Wakanda qui rejoint l’équipe d’Iron Man. Deux prestations convaincantes qui en imposent.

3. Les combats épiques

Les habitués des films Marvel savent déjà à quoi s’attendre. Des combats spectaculaires auxquatre coins de la planète où la caméra suit avec fluidité les coups des personnages. Chacun d’ailleurs fait une démonstration de ses pouvoirs, développée dans la fameuse scène de l’aéroport, aperçue dans la bande-annonce. Le choc des héros est une surenchère entre les arts martiaux de Black Widow, la force de Captain America et les pouvoirs de Wanda. Tout va très vite, mais on prend le temps de savourer chaque scène explosive.

4. La réflexion in fine qui est suggérée

captain-america-l-affrontement-entre-les-deux-heros-sera-violent

« Captain America : Civil War » sépare Steve Rodgers de Tony Stark © Zade Rosenthal / Marvel 2016

D’emblée, on sait que le film va opposer deux points de vue. Celui de Tony Stark qui est prêt à laisser le gouvernement contrôler les Avengers pour éviter les villes ravagées après leurs sauvetages du monde, et celui de Steve Rodgers qui préfère rester en-dehors des actions gouvernementales. À aucun moment dans le film, le spectateur est obligé de choisir un camp. Lesfrères Russo ont réussi le pari d’amener le spectateur à se prendre au jeu et de décider quel super-héros il soutient. Ou même de ne pas prendre parti en comprenant les motivations de Tony Stark et Steve Rodgers.

5. Les annonces réussies des prochains Marvel

C’est l’un des principaux enjeux de Civil War : introduire les nouveaux héros incarnés par Black Panther et Spider-Man et annoncer Avengers : Infinity War. Sans forcer, Black Panther et Spider-Man s’intègrent à l’intrigue et à la séparation des Avengers.T’Chala/Black Panther a le temps de monter ses griffes redoutables, mais aussi de révéler sa double identité.

Quant à Spider-Man, on découvre un jeune héros qui débute dans son costume rouge et bleu. Enfin, si Zack Snyder a utilisé dans Batman V Superman des caméos frustrants pour la Justice League, les frères Russo ont préféré laisser les protagonistes faire des sous-entendussur la prochaine aventure des Avengers.

6. Le combo humour-action

Marvel assume l’association de l’humour et de l’action où les blagues se mélangent facilement aux scènes de bataille. Le cinéma est un terrain de jeu et de divertissement, entre autres, chez Marvel. Et c’est vrai que les rires et les sourires sont nombreux, particulièrement grâce à Spider-Man et Ant-Man. Les deux hommes ne cachent pas leur enthousiasme, ni leur maladresse en rejoignant les Avengers, devant les l’exaspération de Clint Barton ou les moqueries du Faucon.Tony Stark est comme toujours en forme, avec des punchlines bien senties.

7. Le renouveau des Avengers

Black-panther-permet-un-lifting-reussi-des-avengers

Black Panther permet « un lifting » réussi des Avengers © Walt Disney Company

Civil War réussit à proposer un film qui rajeunit l’escouade des Avengers, connue au cinéma depuis 2012. D’ailleurs le film pourrait ressembler à un troisième Avengers, tout en sachant que les prochains films de l’équipe des héros Marvel sont attendus pour 2018 et 2019. Il n’y a pas de recyclage de super-héros mais au contraire une certaine fraîcheur qui attire la curiosité et renouvelle les relations entre les différents personnages. Black Panther, Ant-Man et Spider-Man font une entrée remarquée, sans faire de l’ombre à Iron Man et Captain America. En parallèle, le développement entre la Sorcière Rouge et Vision ouvre une porte vers une future relationconnue des lecteurs de comics.