Après des mois d’attente, HBO et OCS ont diffusé le premier épisode de « GOT » dans la nuit du 25 avril. Garantie sans spoilers.

Après presque un an d’attente, Game of Thrones a fait son grand retour. Diffusé dans la nuit du 25 avril, le premier épisode de cette saison 6 risque de ne pas rassasier tous les fans. Comme à presque chaque début de saison, les scénaristes proposent un tour d’horizon des différents personnages. Ils sont nombreux, ce qui laisse peu de temps aux intrigues d’être fouillées. Mais le plaisir est toujours là de retrouver Daenerys, les sœurs Stark et les paysages du Royaume des Sept Couronnes. Que retenir de cet épisode ? Garantie sans spoilers !

Il aura fallu boire beaucoup de café pour les fans français de GOT. Le premier épisode de la saison 6 était disponible à 4 heures du matin sur OCS, ce 25 avril. Passé le réveil au milieu de la nuit, le cerveau entre en ébullition dès les premières notes du générique. Il faut dire que cela fait 10 mois que les fans attendent le retour de la série. Une impatience augmentée à grands renforts de teasers énigmatiques, puis de bandes-annonces épiques. Bien évidemment la question que tout le monde se pose : « Jon Snow est-il mort ? » a enfin sa réponse. Mais, les habitués des cinq précédentes saisons et des livres de George R.R Martin savent que la mort n’est pas nécessairement irréversible.

HBO sait entretenir le suspense

Pendant 45 minutes, les téléspectateurs replongent dans les différentes terres du Royaume des Sept Couronnes. Le froid mordant de Winterfell (avec Sansa et Theon) et de Castle Black, le soleil de King’s Landing et de Dorne, le désert des Dothraki (souvenez-vous de la saison 5 et du sort de Daenerys), sans oublier la sécheresse de Meereen. Un tour d’horizon qui ne s’arrête pas à la beauté des paysages ou au froid de l’hiver qui peut traverser les écrans. Intitulé The Red Woman, la Femme Rouge, l’épisode laisse à penser que le personnage central sera Mélisandre, qui possède ce surnom. La prêtresse du Dieu de Feu est assez effacée. Mais, c’est mal connaître les scénaristes de Game of Thrones. Puisque certaines images révèlent des secrets qui n’ont pas encore été élaboré dans les théories des fans.

Un épisode « mise en bouche »

L’épisode démarre sous une pluie de neiges dans la cour de Castle Black, exactement où la saison 5 avait pris fin. Les hurlements de Ghost, le loup de Jon Snow, peuvent glacer le sang, puis comme il l’a été suggéré dans un trailer inédit, le sort de Jon Snow est officialisé… Puis les séquences entre les différents personnages s’enchaînent. On retrouve (un peu) les ingrédients qui font le succès de la série : du sang, de la violence et la nudité. Enfin, avec une surprise pour ce dernier thème.

45 minutes plutôt décevantes après autant d’attente. Mais à la longue, on commence à être habitué à la stratégie de HBO : entretenir le suspense, garder les fans addicts comme depuis la première saison en 2001. Chaque intrigue n’est pas réellement développée, c’est donc une mise en bouche un peu fade avant l’épisode la semaine prochaine, qu’on attend déjà avec impatience