La superstar de la pop-rock est décédée ce jeudi 21 avril dans le Minnesota où il était né 57 ans plus tôt. Qu’ils viennent de l’univers de la musique, du cinéma, de la politique ou du sport, les personnalités du monde entier ont salué la mémoire de l’auteur de « Kiss » et « Purple Rain ».

Après David Bowie, le monde de la musique vient de perdre l’une des dernières grandes icônes du XXème siècle. Prince a été retrouvé mort à son domicile et studio de Paisley Park dans le Minnesota aux Etats-Unis, selon les sites TMZ et Billboard. L’interprète des cultes « Kiss » et « Purple Rain » n’avait que 57 ans. Un génie unanimement reconnu s’est éteint ce jeudi 21 avril 2016. À l’âge de 57 ans, Prince a été retrouvé mort dans ses studios de Paisley Park, à Chanhassen, dans le Minnesota, six jours après avoir été hospitalisé d’urgence pour une grippe. Avant même l’officialisation de sa disparition par sa porte-parole, les messages se sont multipliés par centaines sur les réseaux sociaux, venant d’anonymes ou de célébrités, toutes bouleversées.

Lenny Kravitz, avec qui il avait chanté en duo son titre American Woman en 2004 a salué un « frère de musique, (son) ami, celui qui (lui) a montré les possibilités en (lui) ». Pour Katy Perry, de 26 ans sa cadette, « le monde a perdu énormément de magie. Reste en paix. Merci de nous avoir tant donné ». Âgé de 35 ans, Justin Timberlake a lui aussi été influencé par le « Love Symbol », qui ne peut être « comparé à personne ». Le président des États-Unis, Barack Obama n’a pas manqué de rendre hommage à son concitoyen en saluant une « icône créatrice » et « un artiste qui s’enflamme ».

Le trompettiste et compositeur Quincy Jones,  83 ans, a salué un « véritable artiste dans tous les sens ». Aretha Franklin s’est dite « choquée » et a souligné sur MSNBC qu’il était « unique », pendant que Spike Lee a fait part de sa « tristesse violette », en référence au légendaire tube Purple Rain. « Amour », ajoute le réalisateur de Malcolm X en lettres capitales.

Dans l’univers du cinéma, les réactions sont notamment venues d’Omar Sy avec les mots-clef « Icon », « Legend », « King » et « RestInPeace », Mathieu Kassovitz avec un simple Prince… ou Nicolas Duvauchelle avec un cri du cœur (« Putain non pas Prince avec cinq points d’exclamation)

Les sportifs ne sont pas non plus insensibles à la disparition de Prince Rogers Nelson, à l’image du footballeur belge de Manchester City Vincent Kompany (« RIP Prince. Eternal genius »), du snowboarder et skater américain Shaun White (« RIP »), du marcheur français Yohann Diniz (« RIP à un très grand ! Adieu le phénomène) ou du dirigeant de la Ligue de rugby Max Guazzini (relais d’un article et d’une vidéo de Purple Rain).