Le domicile de Prince, près de Minneapolis, va être transformé en musée, annonce son beau-frère.

Quand une idole disparaît, les fans cherchent des lieux pour se recueillir et partager leur peine. La famille de Prince, décédé le 21 avril 2016, prend exemple sur Graceland, dernière demeure d’Elvis Presley, devenue musée à sa mort. La maison dePaisley Park, en banlieue de Minneapolis, dans laquelle Prince habitait, va à son tour être transformée en musée, annonce le beau-frère du chanteur, Maurice Phillips.

« Nous allons transformer Paisley Park en un musée pour célébrer la mémoire de Prince. Ce sera pour les fans. Ils représentaient tout pour lui – cela entretiendra la mémoire de sa musique, qui est son héritage, annonce-t-il dans les colonnes du tabloïd The Sun. Prince a toujours été quelqu’un de secret, mais il aurait souhaité que l’on se souvienne de sa musique. » Maurice Phillips n’a pas dévoilé quand le musée pourrait ouvrir ses portes.

Un lieu culte

La maison de Prince est évaluée à 4,6 millions de livres sterling, soit près de 6 millions d’euros. C’est d’ailleurs dans l’ascenseur de la demeure que le chanteur a été retrouvé inanimé. Prince y avait fait installer des studios d’enregistrement au milieu des années 1980. Il avait créé ce complexe immobilier pour être toujours plus indépendant de l’industrie musicale, et avoir un lieu symbolisant son univers. De nombreuses pièces étaient de couleur violette. Prince y donnait des concerts en petit comité, parfois accompagné d’autres stars. Le groupe R.E.M. y a même enregistré son album Out of Time.