Le chanteur des Black Eyed Peas a affiché son soutien aux bénévoles de l’association « Care4Calais », et promis de revenir « avec de l’aide humanitaire ».

Le chanteur will.i.am du groupe de hip-hop Black Eyed Peas a rendu visite à des migrants de la « Jungle » de Calais dimanche pour leur apporter son soutien. « J’ai passé la journée dans le camp de Calais en France… merci aux bénévoles, vous êtes des anges », a tweeté l’Américain, de son vrai nom William James Adams, agrémentant son message de photos où il pose à côté de plusieurs migrants et des bénévoles.

Il a notamment échangé avec des bénévoles de l’association britannique « Care4Calais », leur promettant « de faire plus » en « revenant prochainement, avec de l’aide humanitaire ». « Les gens ne se soucient pas (des migrants) parce qu’ils n’ont pas de cœur… mais parce qu’ils ne savent pas et sont distraits », a également tweeté l’un de ces membres fondateurs du groupe américain sacré meilleur album Pop aux Grammy Awards de 2010.

Les stars au chevet des migrants à Calais. Plusieurs personnalités ont déjà affiché leur soutien aux migrants de Calais : en septembre, le chanteur britannique Charlie Winston avait participé à une manifestation de soutien aux migrants; en décembre, c’est l’artiste de rue britannique Banksy qui avait réalisé plusieurs fresques aux abords de la « Jungle » et dans la ville de Calais et en février, c’est l’acteur britannique Jude Law qui s’y était rendu. Entre 5.000 migrants, selon les associations, et 3.500, selon la préfecture du Pas-de-Calais, vivent actuellement dans la « Jungle » de Calais et sa partie limitrophe.