L’artiste White Hinterland accuse Justin Bieber et Skrillex de plagiat pour leur morceau « Sorry ».

Justin Bieber a de nouveau affaire à la justice. Non pas cette fois pour détention de drogues ou tapages nocturnes, mais pour plagiat. Le jeune homme et le producteur Skrillex sont accusés par la chanteuse Casey Dienel, alias White Hinterland. L’artiste estime que leur titre Sorry dupliquerait “les caractéristiques uniques et spécifiques du riff vocal féminin” de sa chanson Ring The Belle, qui date de 2014. Pour le moment, les principaux intéressés n’ont pas réagi à la polémique.

« Après la sortie de Sorry, mes avocats ont envoyé une lettre au regard de la violation du droit d’auteur, mais l’équipe de Bieber a choisi de l’ignorer. J’ai offert la possibilité à l’équipe de Bieber l’opportunité de discuter en privé à propos du problème de violation, mais ils ont refusé, et n’ont même pas reconnu ma plainte, en dépit du sample évident », poursuit la chanteuse sur son Facebook officiel. Selon certains médias américains, Sorry commencerait bien avec les mêmesquatre notes du titre de la chanteuse, mais n’utiliserait pas sa voix. Sorry est l’un des plus cartons de Justin Bieber sur son dernier album Purpose.