Le service de partage de photos et de vidéos change son algorithme pour augmenter les interactions entre utilisateurs.

Cela faisait près de trois mois que sa fin était annoncée. L’affichage antéchronologique des photos et des vidéos sur le fil d’actualité d’Instagram a enfin commencé à céder sa place à un nouvel algorithme mettant davantage l’accent sur la recommandation et la curation, à la manière de la timeline de Facebook. Le service de partage de photos et de vidéos aux 400 millions d’utilisateurs a annoncé sur son blog jeudi 2 juin le début du déploiement de cette nouvelle façon de mettre en avant les contenus.

Dorénavant, les posts des contacts avec lesquels vous avez le plus d’interactions et ceux qui ont le plus de chance de vous intéresser remonteront dans le flux.

« Cet ordre d’affichage se base sur des facteurs comme la pertinence de la publication à un moment donné et vos interactions avec la personne qui a publié », écrit la filiale de Facebook dans sa rubrique « Aide ». « Cette nouvelle expérience de navigation dans le fil d’actualité n’a pour l’instant été partagée qu’avec une partie de la communauté mondiale et est en passe d’être partagée avec l’ensemble des utilisateurs », est-il précisé. À l’heure où étaient écrites ces lignes, l’affichage chronologique était toujours de mise en France.

Des contenus plus ciblés

Dans les prochains jours, les publications seront organisées en fonction de plusieurs critères. « Par exemple, à quel moment la publication a été partagée, vos interactions avec les personnes l’ayant partagée et si vous trouvez la publication intéressante. Les publications qui sont les plus susceptibles de vous intéresser apparaissent tout en haut de votre fil. Nous continuerons d’améliorer votre expérience de navigation au fil du temps », précise Instagram. Sur les profils des utilisateurs, l’affichage antéchronologique reste en vigueur.

L’objectif d’Instagram est d’afficher davantage de contenus aux yeux de ses utilisateurs. Le fil chronologique constitue un frein au développement de la plateforme. Selon l’entreprise américaine, les utilisateurs loupent près de 70% des contenus publiés sur leur fil. Instagram veut désormais s' »assurer que le 30% consulté soit le meilleur possible » afin que ses utilisateurs passent plus de temps à consulter sa plateforme, ouverte à la publicité depuis l’an dernier et qui vient de franchir le cap des 200.000 annonceurs.

Résister à la concurrence de Snapchat

Instagram poursuit sa mue. Le mois dernier, le réseau social s’est offert une nouvelle identité visuelle et un nouveau logo, cinq ans après son lancement. Deux semaines après Snapchat, Instagram a lancé lundi 2 juin une grande campagne de communication en France afin de mettre en valeur les contenus que l’on trouve « Only on Instagram », exclusivement sur sa plateforme. Une réponse à la concurrence de plus en plus féroce que lui livre Snapchat, qui l’a supplanté dans le coeur des adolescents aux États-Unis.