Le rappeur a dévoilé un clip dans lequel il apparaît nu aux côtés de nombreuses célébrités : Rihanna, Chris Brown et Taylor Swift, mais aussi les hommes politiques Donald Trump et George W. Bush.

Kanye West a frappé fort pour son dernier clip, qui montre de très nombreuses célébrités endormies dans un lit avec le rappeur. Sont présents entre autres sous la couette Taylor Swift, Rihanna, Chris Brown, Donald Trump, George W. Bush et bien sûr, Kim Kardashian, la femme du rappeur. Il s’agit en réalité de figurines en cire – même si le rappeur fait planer le doute sur le fait que certaines stars se seraient vraiment dénudées pour le clip. La vidéo de Famous a amusé certains d’entre eux. Et en a horrifié d’autres.

La plus à même d’être offensée, c’est Taylor Swift. Une source proche de la star a rapporté à Hollywood Life que la chanteuse était « horrifiée ». Il y a quelques mois déjà, le rappeur déclenchait la controverse en déclarant dans la chanson Famous : « J’ai l’impression que moi et Taylor devrions encore coucher ensemble. J’ai rendu cette salope (sic) célèbre ». Une référence à une vieille embrouille commune. En 2009, Kanye West avait interrompu la chanteuse aux MTV Video Music Awards pendant qu’elle était sur scène pour recevoir son prix. « Taylor, je suis content pour toi mais c’est Beyoncé qui aurait dû gagner », avait-il en substance déclaré après lui avoir chipé le micro.

Ray J énervé, Rihanna déçue

Une autre célébrité n’a pas goûté à la vidéo de Kanye West. Il s’appelle Ray J et il est célèbre pour avoir tourné la vidéo pornographique qui a rendu célèbre Kim Kardashian, il y a 13 ans. Lui aussi a le droit à sa référence dans la chanson Famous : « Ray J et moi pourrions être amis. Nous couchons avec les mêmes femmes ». Sauf que Ray aimerait tourner la page de ce passé sulfureux. « Je ne fais plus rien de dingue. J’ai pris le bon chemin. Ça énerve ma fiancé. C’est mauvais pour moi, tout ça, c’est pas cool », a-t-il raconté après la diffusion du clip. Son manager, lui, a eu des mots bien plus durs envers Kanye West.

Rihanna, elle, a eu une réaction plus nuancée. Ce qu’elle n’a pas apprécié, ce n’est pas sa nudité, c’est d’être représentée à côté d’hommes politiques républicains tels que George Bush et Donald Trump. « Il aurait pu choisir d’autres politiques », a raconté une proche de la chanteuse àHollywood Life. « Elle aurait préféré être allongée à côté du diable en personne en buvant de l’eau bouillante plutôt que de partager un lit avec ces deux là », poursuit la source. À la place, elle aurait aimé voir à côté d’elle Hillary Clinton, une femme de pouvoir comme elle.

Ceux qui s’en amusent

Le rappeur Chris Brown, lui, a plutôt aimé la vidéo de Kanye West. Elle lui a inspiré un post Instagram ironique. « Pourquoi est-ce que l’on voit la raie des fesses de ma figurine de cire ? Ce mec, Kanye, est dingue. Talentueux, mais dingue. » Quelques heures plus tard, il partageait une photo parodique du clip réinterprété avec des poupées Barbie.

L’ancien président américain, George W. Bush, a lui aussi plutôt bien réagi au clip. Par le biais de son attaché de presse, il a répliqué : « Au cas où vous auriez un doute… ce n’est pas le président Bush. Il a bien meilleure mine en vrai ». Le rappeur a lui aussi un passif avec l’homme politique, désormais à la retraite. En 2006, dans une interview à propos de l’ouragan Katrina, Kanye West lâchait : « George Bush n’a rien à faire des personnes noires ». Plus tard, l’ancien président avait exprimé son amertume quant aux paroles de l’artiste.

Ce que Kanye West en dit

Le rappeur savait que son clip allait susciter la polémique. « Allez-y, attaquez moi », clamait-il dans un tweet vite supprimé. Après coup, il s’est défendu auprès de Vanity Fair, en expliquant que la vidéo était un « commentaire sur la célébrité », et qu’elle n’était pas destinée à « soutenir ou prendre position contre telle ou telle personne ». Son but : faire de la vidéo une œuvre d’art, une réflexion sur la popularité et la célébrité. D’ailleurs, il s’est inspiré du peintre réaliste Vincent Desiderio pour l’imagerie de son clip. Provocation ou véritable travail d’artiste ? Comme toujours avec le rappeur, difficile de le savoir.