Le rappeur revient sur la polémique liée à son concert pour les 100 ans de la bataille de Verdun, qui avait été annulé.

La polémique liée aux célébrations de Verdun va peut-être reprendre. En mai dernier, le chanteur Black M était censé se produire dans la ville lorraine pour commémorer le centenaire de la bataille qui a marqué son histoire. Plusieurs personnalités, dont Marion-Maréchal Le Pen, s’étaient élevées contre l’événement, qui avait finalement été annulé. Le 22 août, Black M donne sa réponse en musique avec son nouveau single, Je suis chez moi, un titre qui dénonce le racisme et les préjugés dont il se sent victime.

Dans le clip, qu’il a réalisé, il joue les moniteurs de colo, contrôlé par des policiers au milieu de la campagne. Un malaise s’installe lorsque son nom est lu plusieurs fois à voix haute, et semble poser problème. « Ma maîtresse d’école m’a dit que j’étais chez moi, mais pourtant mon papa se méfie d’elle », chante le membre de Sexion d’Assaut. Quelques invités VIP apparaissent dans la vidéo, notamment le rappeur Youssoupha, le duo Amadou et Mariam et l’humoriste Anne Roumanoff.