La salle de concert parisienne a été le théâtre d’un massacre lors des attentats de Paris l’an dernier. Reportage dans les coulisses d’une renaissance.

La question encore très sensible. Tout le monde a peur du moindre faux pas. Officiellement, le Bataclan rouvrira le 16 novembre prochain avec un concert, déjà complet, de Pete Doherty. Mais RTL vous révèle qu’il y aura une autre soirée avant. Le 13 ? les programmateurs du Bataclan auraient bien aimé. Mathieu Chedid a été approché pour une soirée hommage avec d’autres artistes. Mais finalement, impossible à monter. Ce concert n’aura pas lieu. La Préfecture de Paris n’y était pas favorable. Le Bataclan restera donc vide et silencieux ce jour-là.

Un concert peut-être le 14, le 15, ou pourquoi pas avant le 13 ? Avec un grand nom : Metallica ? The Cure ? Des négociations sont en cours. Mais pour tout dire, les directeurs du Bataclan ont du mal à convaincre des artistes. Si les artistes ne craignent pas un nouveau drame, ils ont plutôt peur de faire la fête dans ce lieu. Ils ont peur d’être les premiers. Ils ont peur d’être accusés de vouloir faire de la promo sur cet événement.

Il y en a une qui accepte de venir chanter : c’est Marianne Faithfull, le 25 novembre. L’artiste anglaise, qui s’est déjà produite plusieurs fois au Bataclan, a composé un titre juste après les attentats. Son titre : Ils sont venus ce soir. Elle la chantera pour la première fois sur scène. « Tout le monde a été tellement traumatisé. Nous sommes encore en vie. Bien sûr beaucoup de monde a été tué, mais il y a des gens qui ne sont pas morts. La seule chose que je peux faire, c’est de me produire en concert », explique-t-elle, ajoutant : « La musique panse les plaies ». Au total, vingt-et-une dates sont déjà programmés. Outre Pete Doherty et Marianne Faithfull, Cali, Vianney, Yael Naim viendront chanter au Bataclan.

Une plaque commémorative avec les initiales des victimes

La salle va-t-elle être beaucoup transformée ? Là encore, rien ne filtre derrière l’échafaudage qui cache encore une partie de la façade multicolore du Bataclan. A priori, le bar et la salle vont être refaits à l’identique. Les loges et la régie ont été modernisées. Reste une grosse question : la sécurité.Jusqu’à l’attentat, il n’y avait que des vigiles à l’entrée. L’association « 13onze15, fraternité et vérité » espère que les travaux vont servir à quelque chose. « J’espère que l’accès à la salle sera un tout petit peu plus sécurisé », souhaite son vice-président, Emmanuel Domenach, l’un des rescapés du Bataclan.

Portiques de sécurité, sas, vidéosurveillance ? Toutes ces solutions sont encore en discussion avec la Préfecture de police, qui ne souhaite faire aucun commentaire. En tout cas, les associations de victimes sont tout à fait d’accord pour que la salle rouvre. Des discussions sont en cours avec la mairie de Paris et les propriétaires de la salle pour installer une plaque à l’intérieur du Bataclan. Une stèle où 90 étoiles en mémoire des 90 morts. Mais uniquement avec les initiales plutôt que les noms complets des 90 victimes. Le 13 novembre, une cérémonie très sobre est prévue au Père Lachaise.

Source: RTL.fr