Kery James vient de sortir le clip de « Musique Nègre« , extrait de son prochain album « Mouhammad Alix ». Avec ce titre, le rappeur répond brillamment à Henry de Lesquen qui souhaite bannir la « musique nègre » des médias publics.

Kery James plus saillant que jamais vient de dévoiler le clip « Musique Nègre » en réponse au programme du candidat autoproclamé à la prochaine élection présidentielle Henry de Lesquen. S’il est élu, le président de Radio Courtoisie souhaite outre la destruction de la Tour Eiffel et l’expulsion de 2 millions d’immigrés, le bannissement de la « musique nègre » des médias public « pour que la France redevienne la France ».

Le clip de Kery James, avec  Lino et Youssoupha, s’ouvre avec ce préambule de Juliette Fievet :  » Vous êtes sur Banlieusard FM. Président d’une radio plus grossière que courtoise, Henry de Lesquen souhaite devenir le prochain président des Français (…) Pour lui, le rap, cette musique immonde, c’est de la musique nègre. Michel Audiard écrivait ‘les cons, ça ose tout et c’est même à ça qu’on les reconnaît« .

Accompagné de très nombreux artistes dont Les sages poètes de la rue, Big Flo et Oli ou encore Orelsan et Mokobe, Kery James enchaîne les punchlines très bien senties : « Sur le boulevard de la vie, je suis dans un angle mort. Un nègre qui les défie est un nègre mort. Depuis le bruit et l’odeur, je sens que je dérange la France. Je fais un tour chez Guerlain, je mets du parfum de violence. Quelle arrogance (…) Comme Sarkozy à Dakar je choque l’assistance (…) A trop respirer le rejet, j’ai le poumon perforé« . Après s’être illustré avec « Racailles » sorti le 14 juillet, dans lequel les hommes politiques en prenaient pour leur grade, Kery James poursuit donc son engagement avec ce titre brillant extrait de son nouvel album Mouhammad Alix qui sort le 30 septembre.