La star américaine a été attaquée dimanche par de faux policiers, selon son porte-parole.

Plus de peur que de mal pour Kim Kardashian. La star américaine de télé-réalité a été attaquée dimanche 2 octobre alors qu’elle se trouvait dans un hôtel parisien. Elle a été la cible de plusieurs assaillants déguisés en policiers, a annoncé sa porte-parole. « Elle est vraiment très sonnée, mais elle est indemne », a-t-elle précisé.

Kim Kardashian était à Paris pour la Fashion Week lorsque l’agression s’est produite. « Deux hommes armés et masqués » ont fait irruption dans sa chambre d’hôtel et l’ont tenue en joue, a expliqué sa porte-parole, qui n’a pas précisé s’il s’agissait d’une tentative de vol.

Une chose est sûre, la nouvelle risque de faire du bruit outre-atlantique. Selon nos informations, la starlette avait assisté à des défilés de la Fashion Week et à un dîner avant de retourner dans un hôtel particulier rue Tronchet, près de la Madeleine. Les agresseurs, au nombre de cinq selon certaines sources proches du dossier, ont neutralisé le veilleur de nuit avant de se rendre directement à l’endroit même où dormait Kim Kardashian. Ils l’ont alors attachée et enfermée dans la salle de bain pour fouiller la chambre.

Kanye West abrège son concert à new York

Peu après les faits, son mari a interrompu un concert à New York. Le rappeur américain chantait depuis plus d’une heure au festival The Meadows lorsqu’il a lancé au public « désolé, le concert est fini ». Une simple phrase avant de s’éclipser officiellement en raison d’une « urgence familiale ».

Lors des premiers jours de son séjour parisien, la starlette avait déjà connu une mésaventure en étant la cible de Vitalli Sediuk, « l’agresseur des stars ». Ce dernier avait dépassé la sécurité et embrassé le postérieur de Kim Kardashian alors qu’elle s’apprêtait à rentrer au restaurant L’Avenue.