Le réseau social teste une fonctionnalité très proche des Stories de Snapchat dans des pays où l’application de partage de photos et vidéos éphémères n’est pas très populaire.

Entre Facebook et Snapchat, cela vire à l’obsession. Application de référence dans la communication en ligne des millennials (les 18-35 ans), la messagerie développée par Evan Spiegel reçoit une attention toute particulière de la part du groupe de Mark Zuckerberg. Plébiscitée par les adolescents et les jeunes adultes pour ses messages éphémères et ses filtres en réalité augmentée, Snapchat capte une cible sur laquelle le premier réseau social de la planète essaie désespérément de reprendre la main afin de retrouver la spontanéité qui fait de plus en plus défaut à sa plateforme. Après avoir tenté, en vain, de racheter la start-up en 2014, Facebook a lancé plusieurs applications inspirées de ses fonctionnalités sans toutefois parvenir à les faire décoller. Désormais, le réseau social intègre directement les outils dont il s’inspire au sein de ses propres applications.

facebook-lance-un-clone-de-snapchat-en-pologne

Facebook lance un clone de Snapchat en Pologne

Facebook a déjà emprunté le caractère éphémère de Snapchat pour l’adapter à Instagram sous la forme de « Stories », des photos et vidéos qui disparaissent au-delà de 24 heures. Le réseau social s’y emploie maintenant pour Messenger à travers la fonctionnalité « Messenger Day » qui vient de faire son apparition en Pologne, rapporte TechCrunch. Le choix de ce pays n’est pas anodin : Snapchat n’y est pas aussi populaire que Messenger et offre un terrain idéal pour mesurer l’appétence du public pour de nouvelles façons de partager des moments personnels. Comme les Stories de Snapchat et Instagram, Messenger Day permet de poster des photos et des vidéos éphémères, agrémentées de texte, d’un dessin ou de stickers. Mises bout à bout, les séquences forment une « journée comme sur Instagram. En revanche, il n’a pas d’équivalent aux filtres en réalité augmentée de Snapchat. La fonctionnalité « Messenger Day » n’est pour l’instant accessible qu’en Pologne.