Atteinte, comme Selena Gomez, du lupus, une maladie auto-immune aux multiples visages, la chanteuse américaine Toni Braxton a du être hospitalisée ce week-end à Los Angeles. Sa tournée best-of, qui doit débuter ce samedi, pourrait être repoussée.

Fin août, Selena Gomez annonçait avec tristesse l’annulation de sa tournée européenne. Depuis 2013, la popstar américaine se bat contre le lupus, une maladie auto-immune qui affecte différemment les personnes atteintes. Toni Braxton a, elle aussi, été diagnostiquée de la même maladie en 2010. La chanteuse R&B, irrémédiablement associée aux années 90 grâce aux tubes « Un-Break My Heart » et « He Wasn’t Man Enough », doit fréquemment faire face à des crises qui la paralysent au quotidien.

Malheureusement, l’interprète de « Hurt You » a du être hospitalisée ces derniers jours dans un hôpital de Los Angeles suite à des complications. Après avoir été placée sous surveillance, elle est retournée chez elle où son compagnon, le rappeur Birdman, l’attendait après avoir annulé un concert. « Elle se repose à la maison, elle va bien » a assuré la porte-parole de la chanteuse, âgée de 48 ans. Mais ses fans sont inquiets car Toni Braxton doit lancer ce samedi à Oakland, en Californie, une nouvelle tournée best-of baptisée « The Hits Tour ». Pour l’heure, les premières dates n’ont pas été repoussées.