Un message posté sur Twitter par Sony annonçait le décès de la chanteuse. La maison de disque a crié au piratage.

Sony a fait une grosse frayeur aux fans de Britney Spears. Lundi 26 décembre dans l’après-midi, la maison de disque a posté deux messages sur son compte Twitter annonçant la mort de la popstar américaine. Le premier indiquait sobrement « RIP Britney 1981-2016 » et le second donnait plus de détails : « Britney Spears est morte par accident ! ». Deux tweets qui ont fait trembler le réseau social et qui ont été partagés près de 7.000 fois. Dans le même temps, le compte officiel de Bob Dylan, lui aussi distribué par Sony, rendait hommage à la chanteuse : « RIP Britney ».

L’annonce de cette mort est évidemment fausse mais Sony a mis plus de 40 minutes à réagir. L’entreprise américaine a posté plusieurs messages, supprimés depuis, expliquant que son compte et celui de Bob Dylan avaient été piratés, donnant l’adresse IP utilisée pour poster les tweets. Sony a conclu ses messages en donnant des nouvelles rassurantes de Britney Spears, écrivant qu’elle était « toujours en vie ». Après cet incident la maison de disque s’est refusée à tout commentaire.