Disponible cet automne, iOS 11 prépare le terrain aux prochaines innovations de l’iPhone.

Trois mois avant la très probable présentation de l’iPhone 8, on connaît déjà les contours du système d’exploitation qui l’équipera à sa sortie. Comme tous les ans au mois de juin, Apple a profité de la keynote d’ouverture de la conférence WWDC pour lever le voile sur les fonctionnalités de la prochaine mise à jour d’iOS, le logiciel de l’iPhone et de l’iPad.

Disponible cet automne, iOS 11 ne marque pas de franche rupture avec la version actuelle du logiciel. L’interface et le design demeurent globalement inchangés. Mais certaines nouveautés préparent le terrain à des mouvements plus importants pour l’avenir de l’écosystème d’Apple. Plus polyvalent, iOS 11 rapproche un peu plus l’iPad du fonctionnement du Mac. Et le lancement de la plateforme ARKit permet à Apple de mettre un pied dans le monde de la réalité augmentée.

De nouvelles interfaces

L’interface du centre de contrôle (accessible depuis le bas de l’écran) et du centre de notifications (en haut de l’écran) a été totalement repensée. Les fonctions restent les mêmes : Wifi, Bluetooth, lampe-torche, etc. Mais elles s’affichent désormais sur une seule page alors qu’il fallait jusqu’à présent naviguer entre deux pages. L’appui prolongé 3D Touch donne accès à un menu contextuel pour des réglages approfondis.

L’App Store a été totalement repensé pour mieux mettre en avant les applications. Ces dernières sont organisées dans des onglets thématiques comme “aujourd’hui”, “jeux”, “applications”, “mises à jour” et des sélections sont régulièrement proposées dans une interface proche de celle du service Apple Music.

L’iPad se rapproche du Mac

Le nouvel OS d’Apple apporte plusieurs fonctionnalités de macOS sur iPad et laisse enfin entrevoir une possibilité que l’iPad Pro puisse constituer une alternative à un ordinateur portable. iOS 11 accueille un premier explorateur de fichiers nommé Files. Cette application permet de parcourir l’arborescence des fichiers présents sur la tablette ou sur iCloud et supporte le “glisser-déposer” d’un ou de plusieurs fichiers comme n’importe quel ordinateur.

Avec iOS 11, l’iPad se dote d’un nouveau dock similaire à celui du Mac. Disponible depuis n’importe quel écran en balayant de bas en haut, il est entièrement personnalisable et mettra en avant des applications de façon intelligente, comme les plus récentes ou les plus utilisées

Introduit avec iOS 10, le mode multitâche de l’iPad gagne en souplesse avec une gestion plus précise des fenêtres et plus de facilités pour passer d’une application à une autre à travers des aperçus ressemblant au mode “mission control” du Mac.

Siri gagne de nouvelles missions

Pionnier des assistants personnels en 2011, Siri est aujourd’hui trop limité pour concurrencer les solutions de Google et d’Amazon. Apple a approfondi son assistant virtuel en prévision de la sortie du HomePod à la fin de l’année. Siri est désormais capable de prendre en compte le contexte (les recherches Internet, les mails, les messages) pour répondre à une question. Plus proactif, Siri pourra piocher dans les habitudes de l’utilisateur pour proposer des suggestions de recherches prédictives, comme l’adresse d’un lieu évoqué dans Messages ou une annonce lue sur un site récemment consulté.

Siri sera aussi capable de traduire instantanément des phrases de l’anglais au français, chinois, espagnol, allemand et italien. Dans Apple Music, Siri pourra répondre à des questions du genre “qui joue de la batterie sur ce morceau”. Grâce à une amélioration de sa technologie, l’assistant d’Apple pourra prononcer une même phrase avec différentes intonations. Les informations seront toujours chiffrées de bout en bout.

L’iPhone s’ouvre à la réalité augmentée

Convaincu de longue date par les débouchés de la réalité augmentée, Tim Cook fait enfin entrer Apple dans l’ère de cette technologie juste à temps pour l’iPhone 8 à travers le lancement de ARKit, une plateforme à l’attention des développeurs désireux de concevoir des applications de réalité augmentée pour l’iPhone et l’iPad. Ces derniers bénéficieront d’outils leur permettant de tirer profit des capteurs et des ressources des processeurs des produits Apple. Parmi les utilisations concrètes, Apple fait la démonstration de l’intégration d’objets virtuels et de jeux de lumières dans un plan réel simplement en regardant à travers un iPhone ou un iPad.

Pay Cash, un concurrent pour Paypal

Utilisé par la moitié des commerçants aux États-Unis, le service de paiement mobile d’Apple va permettre d’échanger de l’argent avec ses contacts par simple message. Il sera possible d’envoyer et recevoir de petites sommes d’argent grâce à une validation par l’intermédiaire du capteur d’empreinte digitale Touch ID. Baptisé Pay Cash, ce service vient chasser sur les terres de PayPal.

De nouveaux effets pour les Live Photo

La fonction Live Photos, qui permet de transformer les clichés en images animées en capturant quelques secondes en amont et en aval de la prise de vue, s’enrichit de nouvelles fonctions. Il sera possible de réaliser des boucles vidéo et de fusionner plusieurs images en une seule pour créer un effet de flou artificiel comme avec une appareil reflex numérique.

Plus de tranquillité au volant

Apple introduit un mode “Ne pas déranger” dans iOS. Une fois activé, l’appareil reconnaît que l’utilisateur est au volant et désactive les applications pour éviter qu’il soit distrait. Si quelqu’un essaie de le joindre, un message automatique les informe qu”il ne peut pas être dérangé pour le moment.

La liste des appareils Apple compatibles avec iOS 11

Chaque mise à jour majeure du système d’exploitation de l’iPhone laisse sur le carreau les modèles les plus anciens. Apple a mis en ligne son guide de compatibilité dans la foulée de la présentation d’iOS 11. cette année, les iPhone 5 et 5C ne sont plus éligibles à la mise à jour.