Prodigy, membre fondateur du duo hip-hop Mobb Deep, est mort après avoir été hospitalisé à Las Vegas. Il n’avait que 42 ans. 

Le monde du rap est en deuil. Prodigy, célèbre membre du duo Mobb Deep, est mort mardi 20 juin à Las Vegas, alors qu’il n’était âgé que de 42 ans. L’artiste, présent dans le cadre d’un concert avec son acolyte Havoc, Ghostface Killah, Onyx, KRS-One et Ice-T, avait été hospitalisé d’urgence quelques jours plus tôt, en lien avec la drépanocytose, une maladie génétique dont il était touché depuis sa naissance. « C’est avec une extrême tristesse et incrédulité que nous confirmons la mort de notre cher ami Albert Johnson, mieux connu par des millions de fans comme Prodigy du légendaire duo de rap new-yorkais Mobb Deep » a écrit un agent de Mobb Deep dans un communiqué officiel, ne précisant pas la cause officielle du décès.

Le site people américain TMZ révèle que Prodigy se serait également étouffé en prenant son petit-déjeuner quelques heures avant qu’il perde la vie. « On ignore encore si cela a provoqué sa mort. Les enquêteurs essayent de découvrir si c’est l’étouffement ou si ce sont les symptômes de la maladie qu’il combattait depuis des jours » peut-on lire. Les fortes chaleurs à Las Vegas auraient également entraîné une déshydratation, qui aurait eu un impact sur son système immunitaire.

Né le 2 novembre 1974, Albert Johnson, son vrai nom, a créé le duo Mobb Deep au début des années 90, connaissant son premier succès avec l’album « The Infamous » sorti en 1995 grâce au titre « Shook Ones Pt. II ». Collaborant avec Method Man, Nas, Lil’ Kim, 50 Cent, Mary J Blige, Snoop Dogg ou French Montana tout au long de sa carrière, Mobb Deep, célèbre pour son rap hardcore, a enregistré huit albums studios, dont le dernier « The Infamous Mobb Deep » est paru en avril 2014.