Repoussé à plusieurs reprises, le deuxième album d’Iggy Azalea, “Digital Distortion”, sortira le 30 juin. Pour le promouvoir, la rappeuse australienne dévoile le sexy “Switch” en live chez Jimmy Fallon

Iggy Azalea est de retour avec un objectif : retrouver le sommet des charts après avoir vu sa cote de popularité dégringoler. La tournée mondiale qui devait promouvoir son album “The New Classic” a été annulée, officiellement pour plancher sur sa suite, intitulée “Digital Distortion”. Mais un conflit a alors éclaté entre Iggy Azalea et son label Virgin, repoussant la sortie du projet.

Finalement, après des discussions houleuses et des mois de disette pour les fans, Iggy Azalea est repartie sur de bons rails avec le titre “Mo Bounce”. Une volonté de liberté assumée. Et ce n’était qu’un amuse-bouche car le véritable lead single de “Digital Distortion” se nomme “Switch”. Enregistré avec la chanteuse brésilienne Anitta, ce hit à la production dance et aux paroles sulfureuse est calibré pour faire danser les foules. Malheureusement, le leak anticipé de la vidéo a poussé la rappeuse à revoir ses plans et pour l’heure, aucun clip officiel n’est est en ligne sur sa chaîne YouTube.