Il est parfois difficile d’oublier un ou une ex. Surtout quand cette personne s’appelle Rihanna, la sublime sirène barbadienne aux yeux verts. Une créature envoutante dont Drake n’arrive toujours pas à se défaire. Et pour cause, depuis sa rupture officielle avec l’interprète de « Umbrella » à l’automne dernier, le chanteur canadien semble toujours aussi épris. Il ne manque d’ailleurs jamais une occasion de tacler le nouveau chéri de Rihanna, le milliardaire Hassan Jameel. Il lui aurait même conseillé de rompre prétextant qu’il « n’était pas un mec sérieux et qu’elle n’a pas besoin de ça dans sa vie ».

Une source proche de Drake aurait même récemment confié au site américain Hollywood Life, « il a toujours eu le béguin pour Rihanna et c’est encore le cas aujourd’hui. Ils ont flirté ensemble à plusieurs reprises puis ils se sont mis en couple, mais ils n’ont pas réussi à avoir une relation sérieuse et ça Drake le regrette profondément. (…) Entre eux c’est passionnel, c’est une relation basée sur le sexe. Pour Drake, Rihanna est son âme sœur ! ». Et comme pour valider ces récentes révélations, l’interprète de « One Dance » vient tout juste de publier une mystérieuse photo sur les réseaux sociaux. Assis sur un canapé, l’air penseur, Drake arbore une paire de chaussettes Rihanna Socks by Stance, tandis qu’en légende il écrit « Trabajo ». Un simple mot que certains internautes pensent être une référence directe à son duo avec Rihanna sur le très sexy titre « Work »…

Mais Drake ne semble pas être le seul ex-boyfriend à être nostalgique de sa relation avec Rihanna. Le chanteur Chris Brown, lui aussi, semble toujours aussi séduit par la belle chanteuse caribéenne. Sur Instagram, ce dernier a récemment commenté l’une des dernières photos sexy de Rihanna, puis dans son documentaire Chris Brown : Welcome to my life, il revient longuement sur leur histoire d’amour, et notamment sur cette dramatique soirée des Grammy Awards, mais il admet surtout avoir encore beaucoup d’affection pour Rihanna.

Trabajo

A post shared by champagnepapi (@champagnepapi) on