La chanteuse barbadienne a présenté à la Fashion Week de New York sa nouvelle collection Fenty Puma, dimanche 10 septembre.

Rihanna devait frapper fort pour son retour à New York. Après le défilé sous forme de tournée en bus chez Alexander Wang, les serveurs torse nu de Tom Ford, le spectacle de strip-tease chez Philipp Plein et les couleurs vives et chaleureuses de Victoria Beckham, la chanteuse barbadienne a présenté dimanche 10 septembre à New York sa collection printemps/été 2018 Fenty Puma, deux saisons après avoir investi la capitale française.

Rihanna n’a pas déçu sur la scénographie avec une troupe de motards qui s’est lancée depuis une rampe à plus de dix mètres au-dessus des dunes de sable rose qui constituaient le décor du défilé.

Elle a aussi surpris le public et les spécialistes de la mode par la tonalité de sa collection. Cette dernière a en effet poussé beaucoup plus loin le curseur du sportswear, voire le sport tout court, que lors de ses trois premières cuvées.

the show. @puma

A post shared by badgalriri (@badgalriri) on

Cuissardes et talons XXL

Un ballet de shorts en matière épaisse type éponge, des ensembles en style nylon coupe-vent et pantalon rappelaient que Puma reste, avant tout, un équipementier sportif, même si sa marque Fenty avec Rihanna suit sa trajectoire propre.

Les pièces frappaient surtout par leur technique, notamment les coupes, le choix des matières et une série de poches. Restent les cuissardes et les talons XXL qui apportent une touche de féminité à la collection.

En clôture du défilé, Riri a effectué un tour d’honneur à l’arrière d’une des motos, saluant la foule avec enthousiasme.