Kanye West est de retour. Mais pas en musique. Le rappeur que l’on surnomme Yeezus s’apprête à faire de la concurrence à son ancien acolyte de toujours, Jay Z, en créant son propre service de streaming musical. On vous dit tout.

Jay Z ne va pas être content… Après plus d’un an d’absence suite à une dépression survenue l’hiver dernier, son ancien acolyte de toujours, a.k.a Kanye West, revient lentement, mais sûrement sur le devant de la scène. Ainsi, il y a quelques jours, Kanye West a fait une apparition remarquée lors d’un des derniers concerts du rappeur Kid Cudi à Chicago. Aujourd’hui, on apprend que le mari de Kim Kardashian s’apprête à se lancer dans un tout nouveau projet ; un projet qui pourrait venir titiller le service de streaming musical de Jay Z.

En effet, plusieurs médias américains, dont The Blast ou encore HotNewHipHop, rapportent que celui que l’on surnomme Yeezus a déposé le 2 novembre dernier un nom de domaine : Yeezy Sounds. Dans la description du document (voir photo ci-dessous) publié par nos confrères américains, on peut d’ailleurs déjà constater qu’il s’agit d’un « streaming de musique, audio, images, vidéos et tout autre contenu disponible sur internet ».

Kanye West s’apprête à créer sa propre plateforme de streaming musicale parce qu’en juin dernier, il a subitement quitté la plateforme TIDAL créée par Jay Z en 2015. La raison ? Un désaccord financier entre les deux anciens amis. Kanye West réclame plusieurs millions de dollars à Jay Z. Depuis, les deux interprètes du tube N****** In Paris ne cessent de s’envoyer des messages subliminaux sur les réseaux sociaux et dans les médias. Kanye West n’a pas encore réagi à cette annonce concernant la création de sa propre plateforme de streaming musical. Et pour cause, il se murmure que le rappeur de 40 ans est occupé à préparer son grand retour dans les bacs avec un nouvel album intitulé Yeezus 2, la suite de l’album Yeezus sorti en 2013. D’ici là, nous pouvons toujours écouter le dernier opus de Kanye West intitulé The Life Of Pablo sorti en février 2016.