Le réseau social lance lundi aux Etats-Unis une version de son service de messagerie instantanée spécialement destinée aux enfants.

Une application adaptée aux plus jeunes. Facebook a annoncé lundi le lancement de Messenger Kids, une version de son service de messagerie instantanée dédiée aux enfants de 6 à 12 ans. Elle permet d’envoyer des messages ou de passer des appels à une liste de personnes pré-définie et ne nécessite pas de compte Facebook.

Avec cette application lancée en test sur iOS aux Etats-Unis, les enfants pourront passer des appels vidéo, audio, et envoyer des messages. Des filtres et des masques, très populaires chez les enfants, seront également proposés. Une base de données de GIF “appropriés et spécialement sélectionnés” sera aussi accessible dans l’application. Les parents, eux, pourront gérer les fonctions disponibles pour leurs enfants grâce à leur compte Facebook. “Il n’y a pas de publicité dans Messenger Kids et pas d’achat possible”, explique le réseau social dans un billet publié lundi.

Dans la pratique, pour utiliser l’application, les parents doivent la télécharger sur l’App Store et se connecter dessus grâce à leur propre compte Facebook. Il est ensuite possible de créer le profil d’un enfant. Une partie de l’application, uniquement accessible aux parents, permet d’ajouter des contacts avec qui les enfants pourront alors échanger. Les parents choisis peuvent relier cette demande de contact avec le profil de l’un de leurs enfants afin de leur permettre de discuter ensemble.

Pour Facebook, le lancement, bien que limité pour le moment, est un moyen de pousser les plus jeunes à utiliser ses services dès leur plus jeune âge. Une fois 12 ans dépassés, ils pourront en effet créer un compte Facebook à leur nom pour continuer à utiliser Facebook Messenger et donc permettre au réseau social de Mark Zuckerberg de recruter de nouveaux utilisateurs jeunes, qui s’éloignent de plus en plus des services de l’entreprise.