Presque toutes les personnalités ont foulé le tapis rouge des Golden Globes vêtues de noir. Une manière de rendre hommage aux victimes des prédateurs sexuels, quelques mois après le scandale Harvey Weinstein.

ress code engagé pour les Golden Globes 2018. Ce dimanche 7 décembre, le gratin d’Hollywood se réunit au Beverly Hilton de Beverly Hills pour la 75e édition de cette prestigieuse remise de prix, qui récompense chaque année le meilleur de la télévision et du cinéma américains. Et comme annoncé, c’est un défilé de robes couleur d’ébène qui s’est emparé du tapis rouge.

Une initiative lancée par quelques actrices, comme Jessica Chastain et Reese Witherspoon, qui avaient appelé à se vêtir en noir pour rendre hommage aux victimes des prédateurs sexuels et générer une discussion mondiale sur ce fléau. Car l’ombre du scandale Harvey Weinstein plane sur le glamour de cette édition 2018. Il y a seulement trois mois, les révélations d’une multitude d’accusations de harcèlement, d’agressions sexuelles et de viols à l’encontre de cet ancien magnat d’Hollywood ont levé le voile sur le sexisme qui imprègne l’industrie. Depuis, de nombreuses femmes à travers le monde, issues de tous les milieux, ont pris la parole sur les réseaux sociaux pour dénoncer les agissements dont elles ont affirment avoir été victimes.

Cette onde de choc devrait être être l’un des fils rouges de cette cérémonie : le présentateur Seth Meyers n’a pas caché que le scandale qui éclabousse Hollywood depuis le mois d’octobre serait au cœur de ses interventions traditionnellement caustiques pendant la soirée.