Les pop stars se réapproprient leur sexualité dans des morceaux dédiés au plaisir féminin. Beyoncé, Rihanna ou encore les Spice Girls n’hésitent pas à donner des conseils à leurs partenaires en chanson.

« Tu aimes quand c’est humide et moi aussi ». Dans Blow, Beyoncé n’y va pas par quatre chemins lorsqu’il s’agit de dire à son partenaire ce qu’elle aime qu’on lui fasse sous la couette. Même rengaine dans Rocket, issue du même album éponyme sorti en 2013, où Queen Bey guide son partenaire dans toutes les étapes de son plaisir sexuel.

Les chanteuses de la pop au R’n’B sont des habituées du plaisir féminin de Janet Jackson à Rihanna en passant par Donna Summer et les Spice Girls. Dans Me &You, la chanteuse Cassie explique par exemple au garçon qui lui plait qu’elle a envie de lui et qu’elle sait ce qu’elle va lui faire. Elle attend juste qu’il soit prêt.

FKA twigs chante quant à elle qu’elle peut patienter pendant l’absence de la personne qu’elle aime… mais qu’elle sait aussi comment se faire plaisir seule : « Quand je suis seule, je n’ai pas besoin de toi, j’adore me toucher, je sais quoi faire ». L’occasion de rappeler son indépendance et que le plaisir féminin peut s’expérimenter aussi bien seule qu’à deux.

Dans un registre plus punk, Shirley Manson, la chanteuse du groupe Garbage, affirme haut et fort, dans Sex Is Not The Enemy, qu’elle ne se sentira ni « coupable », ni « sale », parce qu’elle aime le sexe. Kathleen Hanna, chanteuse de Bikini Kill est encore plus crue dans une chanson où l’orgasme n’est plus qu’à une note ou deux de la fin du morceau.