Childish Gambino revient avec un clip violent dans lequel il dépeint les injustices et violences discriminatoires qui règnent aux Etats-Unis. Un titre politique et une vidéo choc qui fait beaucoup parler.

Sans prévenir, Childish Gambino vient de lâcher une bombe ! Invité ce week-end du célèbre « Saturday Night Live », le rappeur américain y a joué un nouveau titre très funky, « Saturday ». Dans la foulée, l’artiste a publié un clip sanglant et chaotique sur YouTube : « This is America ». Signée Hiro Murai, connu pour son travail avec Flying Lotus ou Queens of The Stone Age, la vidéo – sous forme de claque puissante – a affolé les compteurs (bientôt 17 millions de vues) et créé la polémique.

Dans un hangar vide, Childish Gambino, torse nu, alterne moments de douce euphorie et accès de violence extrêmes. Un tableau qui dépeint selon lui le véritable visage d’une Amérique discriminatoire où règne le chaos malgré les apparences. En première ligne ? La communauté afro-américaine. Le rappeur, arme au poing, exécute froidement un guitariste puis une chorale gospel avant de se faire poursuivre par une foule prête à en découdre. Le chasseur devient chassé. « This is America / Don’t catch you slippin’ up / Look what I’m whippin’ up » répète-t-il sur son refrain. Si critiquer l’Amérique de Donald Trump est devenu monnaie courante dans les différents domaines artistiques, Childish Gambino pousse ici la réflexion encore plus loin avec ce clip choc, brutal et jamais moraliste. A l’instar du clip, la chanson « This is America » contraste entre des chœurs chaleureux et des refrains plus sombres : au milieu de ce surprenant mélange, le rappeur s’amuse même à parodier la trap et le célèbre « Gucci Gang » de Lil Pump en reprenant le célèbre phrasé.

Childish Gambino, de son vrai nom Donald Glover, est sur tous les fronts. Alors qu’il brille dans la seconde saison de la série « Atlanta », il sera également à l’affiche du blockbuster le plus attendu de l’année, « Solo : A Star Wars Story », dans lequel il interprète le mythique Lando Calrissian. Mais le très politique « This is America » est le signe du retour musical de Childish Gambino après ses hits « 3005 » (2013) et « Redbone » (2016). Pourtant assez méconnu en France, l’artiste reste le rappeur le plus talentueux de sa génération. Il donnera d’ailleurs 2 concerts exclusifs en Europe cet été (Bilbao et Londres) avant de s’envoler pour une tournée américaine. Cependant, il y a quelques mois, Childish Gambino avait annoncé sa retraite musicale en déclarant que son prochain album serait « le dernier ». Prions pour qu’il change très vite d’avis !