Des vidéos et photos des deux rappeurs, emprisonnés depuis leur rixe à Orly, circulent sur les réseaux sociaux. Des images du logiciel interne de gestion des prisons ont également fuité.

Kaaris et Booba sont tous les deux incarcérés depuis le 3 août dernier, le premier à Fresnes et l’autre à Fleury-Mérogis. Après leur bagarre à l’aéroport d’Orly le 1er août, ils sont maintenus en détention en attente de leur procès en septembre. Depuis plusieurs jours, des vidéos et des photos des deux rappeurs, prises à l’intérieur même des prisons, ont été publiées sur les réseaux sociaux, relançant le débat sur la prolifération des téléphones portables dans les lieux de détention.

Un selfie pris dans la prison de Fresnes. Sur l’une d’entre elles, on peut voir Kaaris, en détention provisoire à Fresnes, en train de déambuler dans la cour de promenade de la maison d’arrêt. Un détenu a publié sur Instagram un selfie sur lequel il pose avec Kaaris. « Il a bien été pris au centre pénitentiaire de Fresnes », a fait savoir un syndicaliste à Franceinfo.

Des images du logiciel interne de gestion interne ont fuité. Plus inquiétant encore, d’autres images provenant du logiciel interne de gestion des prisons ont été publiées sur Facebook. On peut notamment y voir l’identité des deux rappeurs, leur photo d’identité, leur numéro d’écrou mais aussi le solde de leur cantine.

Comme le relève Le Parisien, ce logiciel n’est normalement accessible qu’au personnel pénitentiaire. « Il y a là-dedans des informations qui ne sont pas censées être rendues publiques, comme l’emplacement des cellules ou le numéro d’écrou », évoque une source dans les colonnes du quotidien.