La chanteuse américaine avait annoncé le suicide de Rick Genest alias Zombie Boy sur les réseaux sociaux, devançant le communiqué des proches du mannequin.

Lady Gaga fait son « mea culpa ». Sur Twitter, la star de 33 ans a présenté ses excuses à la famille de Rick Genest alias Zombie Boy. Le 1er août dernier, la chanteuse américaine avait devancé le communiqué des proches du mannequin en annonçant son suicide.

« Par respect pour la famille de Rick, Rick, et son héritage, je m’excuse si j’ai parlé trop tôt, puisqu’il n’y avait ni témoins, ni preuve appuyant la conclusion sur la cause de sa mort. Je ne voulais en aucun cas tirer de conclusions hâtives. Mes plus sincères condoléances à toute sa famille et à ses amis », a ainsi écrit Lady Gaga, après avoir supprimé les tweets où elle annonçait la disparition de Zombie Boy.

Le mannequin québécois au corps entièrement recouvert de tatouages avait été retrouvé sans vie à Montréal, sa ville d’origine. Âgé de 32 ans, il avait été révélé au grand public en 2011 après sa participation dans le clip Born This Way de Lady Gaga.

Les proches de Zombie Boy ne croient pas au suicide

Si les causes du décès ne sont pas encore clairement établies, les forces de l’ordre songeraient sérieusement au suicide. Une version qui n’est pas encore confirmée et selon le site américain TMZ, les proches et la famille de « Zombie Boy » ne croient pas du tout à la thèse du suicide. Ils pensent qu’il s’agit d’un accident.

Son manager, Karim Leduc, a confié au site américain que Rick Genest était très investi dans plusieurs projets professionnels, notamment le tournage d’un clip vidéo. Il a cependant reconnu que le mannequin traversait une période difficile.