Connue pour un impressionnant chapelet de hits sortis à la fin des années 60, de « Respect » à « Natural Woman », Aretha Franklin a commencé à chanter à 14 ans dans la chorale de l’église baptiste paternelle et n’a jamais cessé jusqu’à sa mort. Venue du gospel, « la reine de la soul » a aussi chanté du jazz, du blues, du R&b et s’est frottée à la pop FM et au hip hop dans les années 90.

1. « Think », dans une scène du film « The Blues Brothers » de John Landis sorti en 1980

2. « Respect », un titre de Otis Redding qui lui valut 2 Grammys et devint un symbole féministe, ici en 1968 à la télévision française

3. « Chain of Fools » Live télévisé en 1968

4. « (You Make Me Feel Like) A Natural Woman », hit paru en 1967, émeut Barack Obama aux larmes au Kennedy Center de Washington en décembre 2015

5. « I Never Loved A Man (The Way I Love You) », son premier véritable hit paru en 1967, Live à Amsterdam en 1968

6. « I Say A Little Prayer » en 1970

7. « Rock Steady » Live en 1971

8. « Amazing Grace » à la Maison Blanche présentée par Barack Obama, en avril 2014

9. « Freeway of Love » (1985)

10. « A Rose Is Still A Rose » chanson féministe écrite et produite par Lauryn Hill pour Aretha Franklin, fut un de ses derniers hits (1998)