Lulu Jemimah, 32 ans, étudiante Ougandaise à Oxford en a eu marre que sa famille l’oblige à se caser avec un ”bon homme” et, dans le but de mettre un terme à la pression familiale, elle a décidé de se marier à elle-même. 

Lulu, qui travaillait auparavant en tant que journaliste indépendante et consultante en communication pour l’Organisation internationale pour les migrations, a reçu une bourse BA Media (film) de l’Université Macquarie en Australie en 2013.

5bbb85bcdaff3

Après avoir obtenu son diplôme de premier cycle, elle a entrepris une maîtrise à l’Université d’Oxford, qu’elle a commencée en août 2017. Malgré ses résultats scolaires, tout ce que ses parents souhaitaient, c’était qu’elle se trouve un petit ami et se marie, affirme-t-elle. «Mon père a écrit mon discours de mariage à l’âge de 16 ans. À chaque anniversaire, ma mère prie pour moi et ces dernières années, elle a notamment plaidé en faveur d’un bon mari. Quelqu’un pour prendre soin de moi. J’ai décidé de les mettre tous à l’aise », a-t-elle poursuivi.

tht8qaho_lulu-jemimah_625x300_10_October_18

Lulu est, donc, retournée en Ouganda, a loué une robe, envoyé des invitations à ses proches, fait sa propre marche nuptiale dans un pub et s’est mariée à elle-même dans cette cérémonie simulée.

Inédit n’est ce pas!!!