Booba sort un nouveau titre inédit baptisé « PGP » dans lequel il fait des clins d’oeil à ses ennemis dont Kaaris et Damso, et tacle même Johnny Hallyday.

Booba continue de sortir de nouveaux sons. Alors qu’il a publié le clip touchant de « Petite fille », dans lequel il faisait une déclaration d’amour à sa petite Luna, le rappeur enchaîne les projets. Un an après « Trône », le Duc de Boulogne s’est imposé sur le son « KYLL » avec Médine, a accompagné Maes sur « Madrina », a lancé son nouveau talent Dixon avec « En vue », tout en lâchant l’inédit « BB ». Toujours en pleine affaire Kaaris, qu’il prévoit d’affronter sur un ring de boxe au printemps prochain, Booba travaille encore et encore. Et il le prouve avec le nouveau morceau « PGP », initiales empruntées au logiciel de chiffrement cryptographique Pretty Good Privacy. Numéro un sur iTunes à sa sortie, le titre cumule déjà plus de 1,2 million de vues sur YouTube.

« J’viens d’acheter deux sons-mai avec l’argent d’Ipséité »

Logique puisque Booba a décidé de faire de multiples clins d’oeil sur « PGP », produit pour la première fois par Exel The Future et le duo CuBeatz. A son ennemi Kaaris d’abord sur la phrase « J’t’l’ai mise dans l’cul sur un son de Kaaris, je n’peux plus t’oublier », ensuite à Damso, son ancien poulain qui a préféré voler de ses propres ailes (« J’viens d’acheter deux sons-mai avec l’argent d’Ipséité ») mais aussi à ses potes comme Maes (« Maes m’a dit : « Kopp, la madrina veut s’marier » ») ou encore le jeune rappeur Koba LaD sur la ligne « J’suis sorti calibré, j’écoute « Train d’vie » d’Koba LaD ». Booba, « toujours prêt à niquer des mères », continue de maintenir ses distances avec la France (« J’veux les funérailles de MLK, pas d’Johnny Hallyday ») et tacle la justice au passage (« Le flic tueur d’Adama Traoré s’ra acquitté »), preuve qu’il n’est pas près de se taire sur des sujets qui lui tiennent à coeur. Sans réel refrain ni d’ambition radiophonique, « PGP », actuellement 3ème sur iTunes, fait garder espoir aux fans qui attendent un nouvel album de B2O.