MHD a passé une deuxième nuit en garde à vue, dans le cadre d’une enquête sur une bagarre mortelle en juillet 2018. Il a été contraint de reporter ses concerts prévus aux Pays-Bas et au Luxembourg.

Les concerts prévus mercredi et jeudi du rappeur parisien MHD, en garde à vue depuis mardi après une rixe mortelle, ont été reportés, ont annoncé les différents organisateurs aux Pays-Bas et au Luxembourg.

Des concerts à Amsterdam et au Luxembourg. « Pour des raisons indépendantes de notre volonté, nous sommes au regret d’annoncer que le concert de MHD, prévu à l’Afas Live à Amsterdam le 16 janvier, ne pourra avoir lieu », a fait savoir l’entourage du rappeur dans un communiqué diffusé par la salle néerlandaise. Ce concert devrait se tenir à une date ultérieure. Les organisateurs ont précisé chercher une date de remplacement. Dans ce contexte, la salle La Rockhal au Luxembourg a elle aussi décidé d’annuler le concert prévu jeudi soir et prévoit des mesures de remboursement pour les spectateurs, même si les équipes travaillent à trouver une nouvelle date.

Le rappeur, qui a sorti en septembre son deuxième album 19, démarre une tournée qui doit l’emmener en Europe (Allemagne, Suède…) et en Amérique du Nord avant un concert prévu le 29 mars à l’AccorHotels Arena (Bercy).

Garde à vue prolongée. Il a été placé en garde à vue mardi matin dans une enquête sur la mort d’un jeune homme en juillet lors d’une rixe dans Paris. Sa garde à vue a été prolongée mercredi après-midi, selon Le Parisien.
De son vrai nom Mohamed Sylla, le rappeur de 24 ans est l’inventeur autoproclamé de l' »afro-trap », rap festif aux influences africaines. Il est notamment connu pour un tube intitulé Champion’s League, et pour son premier album, certifié triple disque de platine en France et disque de platine à l’export.