Netflix a confirmé la sortie d’un documentaire sur la chanteuse Beyoncé le 17 avril 2019. Centré sur son show lors du festival Coachella, il y a tout juste un an, il promet de porter un regard « intime » sur la performance de la star.

Le suspense n’aura pas duré très longtemps. Netflix a confirmé ce lundi 8 avril 2019 la sortie d’un documentaire sur la chanteuse Beyoncé le 17 avril, et en a divulgué un extrait. Intitulé Homecoming, il sera consacré à la performance de la star lors du festival de Coachella en 2018, comme l’avaient deviné plusieurs internautes et médias américains.

La veille de cette annonce, la plateforme de streaming avait laissé ses utilisateurs méditer sur une image publiée sur son compte Twitter : le mot « Homecoming » sur un carton jaune pétant, en lettres rappelant l’alphabet grec. D’après le magazine américain Variety, la police d’écriture et la couleur étaient exactement les mêmes que ceux utilisés lors du festival américain de Coachella, lorsque Beyoncé en était la tête d’affiche. Autre coïncidence rappelée par CNN : Homecoming est une ligne de vêtements signée par l’interprète de Single Ladies.

Une autre information permettait de confirmer les soupçons : le 3 avril, soit une semaine avant ce message, le média américain US Weekly révélait que la star travaillait effectivement sur un documentaire « tiré de sa performance à Coachella en 2018 ».

Un documentaire « intimiste »

Dans un communiqué de presse, Netflix promet d’offrir avec Homecoming « un regard intime sur la performance historique de Beyoncé à Coachella, en 2018, qui rend hommage aux collèges et universités historiquement noirs ». D’après plusieurs médias, la voix hors champ entendue dans cette bande-annonce est celle de la poétesse et militante américaine Maya Angelou.

Ce premier teaser dévoile des plans du concert de Beyoncé, mais aussi les coulisses du show. On aperçoit aussi son mari, Jay Z, et leur fille, Blue Ivy. La plateforme de streaming précise que le documentaire comportera aussi des images prises sur le vif et des interviews permettant de raconter l’envers du décor.

La bande-annonce se conclut d’ailleurs par les termes « un film de Beyoncé », laissant imaginer que la star jouera un rôle dans la narration