Dimanche 31 mars 2019, le rappeur américain a été tué par balle, au cours d’une fusillade. Le lendemain, la police a identifié le tireur et publié un communiqué avec sa photo sur Twitter.

Le rappeur américain Nipsey Hussle, récemment nommé aux Grammy Awards, est décédé dimanche 31 mars 2019 à la suite d’une fusillade à Los Angeles aux États-Unis. Deux autres personnes ont également été touchées et sont actuellement à l’hôpital. L’une d’elles refusent les soins.

Le lundi 1er avril à 23 heures, soit le lendemain de sa mort, la police, le LAPD (Los Angeles Police Department) a annoncé dans un communiqué publié sur Twitter, avoir identifié le tireur. « Le suspect a été identifié : Eric Holder, 29 ans, habitant de Los Angeles », indiquent les enquêteurs.

Ils ont également les faits : aux alentours de 15h20, trois hommes se tenaient devant un magasin dans une allée du centre-commercial, au numéro 3400 du boulevard de West Slauson. « Le suspect s’est dressé devant les [trois] hommes, a tiré un grand nombre de coups de feux. Après avoir été frappées, les victimes sont tombées sur le sol », détaille le communiqué du LAPD.

Un appel à témoins

La police appelle quiconque ayant des éléments à se rendre le plus vite possible au Bureau des homicides à Los Angeles. Le rappeur Nipsey Hussle était l’un des artistes montant du milieu du rap aux États-Unis. Connu pour son titre FDT, Fuck Donald Trump, il luttait contre le racisme et la violence des quartiers défavorisés aux États-Unis.

Lundi 1er avril 2019, le lendemain de sa mort, il devait rencontrer le chef de la police, Steve Soboroff, pour savoir comment il pouvait les aider à arrêter la guerre des gangs et sauver les enfants. « Je suis terriblement triste », a déclaré le chef du LAPD sur son compte Twitter.